Fiche technique – Épinette noire

Épinette noire

Famille Pinaceae
Nom botanique : Picea mariana
Nom français : Épinette noire, épicéa marial
Nom anglais : Black spruce, Swamp spruce

Description

L’épinette noire est un arbre à croissance lente qui peut atteindre en moyenne 10 à 15 m de hauteur et 15 à 25 cm de diamètre. Dans des régions propices, il peut dépasser 30 m. Dans la toundra, il est habituellement réduit à l’état d’arbuste.

Ses feuilles sont aciculaires, longues de 20 mm, raides, à bout arrondi et d’une couleur vert bleuâtre foncé. Ses cônes, qui pendent aux branches, mesurent environ 25 mm, sont ovoïdes, pointus et presque sphériques lorsqu’ils sont ouverts. Ils s’ouvrent peu et restent sur l’arbre. C’est au cours de l’hiver qu’ils libèrent leurs graines qui peuvent cependant demeurer plusieurs années dans le cône. L’écorce de l’épinette noire est mince, écailleuse, brun grisâtre foncé.

Distribution géographique

L’épinette noire couvre la presque totalité du Canada, des Territoires du Nord‑Ouest à Terre-Neuve-et-Labrador ainsi que jusqu’au sud des Grands Lacs. Au Québec, c’est l’espèce dominante; on la trouve en Abitibi, sur la Côte-Nord jusqu’à Natashquan ainsi que sur les sommets des montagnes de la Gaspésie.

Habitat

L’épinette noire s’adapte à une grande variété de sols et de climats. Au nord, elle pousse sur des terrains plats et bien drainés tandis que dans le sud on la trouve dans les tourbières à sphaigne. Elle peut facilement vivre de 125 à 200 ans. L’épinette noire possède un avantage sur les autres espèces, car elle se reproduit soit par graines, soit par marcottage naturel. Les branches intérieures qui s’enfoncent dans la sphaigne y prennent racine, ce qui produit de nouveaux arbres. L’épinette noire pousse habituellement très droite. Dans les zones arides, elle a tendance à prendre des formes naines et rabougries.

Zones de rusticité : 2 à 7

Variétés ou espèces similaires

Picea glauca (épinette blanche)

Picea rubens (épinette rouge)

Picea sitchensis (épinette de Sitka)

L’épinette noire comme bonsaï

L’épinette noire convient parfaitement au bonsaï. Dans des conditions favorables, elle développe un tronc droit apprécié dans les plantations en groupe. Les sujets rabougris et nains, qui proviennent des régions nordiques, des hauts sommets ou des tourbières, sont habituellement plantés seuls et façonnés soit en forme inclinée, battue par le vent, semi-cascade ou cascade. La forme lettrée convient aussi parfaitement. L’épinette noire est souvent utilisée dans des compositions de style radeau.

Emplacement estival

En été, placer les épinettes au soleil.

Emplacement hivernal

En hiver, les garder à l’extérieur. Dans ce cas, il est préférable de les protéger de la déshydratation avec un cône en polystyrène, de la jute ou simplement avec de la neige, car le soleil et le vent pourraient les dessécher. On peut également les hiverner en couche froide.

Arrosage

Ne jamais laisser le sol s’assécher complètement, surtout à la fin d’août et en septembre lorsque les futurs bourgeons sont en formation. Arroser abondamment, car le pot est vite rempli de fines racines. À noter que l’eau distillée ou l’eau de pluie est préférable. Si on utilise l’eau du robinet, la laisser reposer dans un récipient pendant un jour ou deux afin de permettre au fluor et au chlore de s’évaporer. Vaporiser souvent le feuillage, même en période de dormance.

Fertilisation

Au Québec, les épinettes croissent tout l’été. Durant cette période, une fertilisation avec des engrais à haute teneur en azote (par ex., 30-10-10) est requise. Les épinettes matures devraient être fertilisées plus modestement avec des engrais organiques de type Green-King, Bio-Gold, etc. Si les aiguilles tournent au jaune, l’arbre souffre probablement d’une déficience en potassium.

Taille et pinçage

Les bourgeons apparaissent de la mi-avril à la mi-mai. Les pincer lorsqu’ils sont d’un vert-tendre. Les bourgeons de la cime de l’arbre doivent être réduits du 2/3, tandis que ceux des branches inférieures doivent être réduits de moitié.

Ne pas utiliser de ciseaux, mais pincer à l’aide des doigts en tirant et en tordant le bourgeon. Lors de la taille, il faut toujours laisser de 2,5 cm à 5 cm de branche près du tronc et recouvrir la coupe avec de la pâte à cicatriser. Pour raccourcir une branche, prendre soin de la tailler en laissant des bourgeons sur la branche sinon, elle risque de dépérir.

Ligature

Ligaturer les épinettes en période hivernale ou tôt au printemps. Au besoin, envelopper le tronc ou la branche avec du raphia et être très prudent au moment du pliage des branches, car celles-ci sont très fragiles et se brisent facilement.

Rempotage

Rempoter vers la fin d’avril. Pour les arbres de moins de 30 ans, un rempotage au deux ans est recommandé. Pour les arbres plus âgés, l’opération devra être effectuée aux trois ans, selon le degré de prolifération des racines et la vigueur du spécimen. La taille sévère des racines ne met généralement pas en danger la survie de l’arbre.

Substrat

Un mélange de substrat très acide à légèrement acide est idéal. Dans la nature, l’épinette noire se retrouve dans tous les types de sol, c’est-à-dire grossier ou fin, organique ou argileux, végétal, sablonneux ou rocailleux. Elle peut vivre dans des milieux très humides tels les tourbières et les zones de suintement. Le substrat idéal devra pouvoir retenir l’humidité tout en se drainant parfaitement. Il sera moins sablonneux et moins léger que celui qui est utilisé pour les pins.

Consulter le « Tableau de rempotage » et utiliser les proportions pour les épinettes

pH idéal : 4,5 à 6,5

Maladies

Les épinettes sont sensibles à la rouille des racines et des aiguilles. Traiter avec un fongicide à base de cuivre de type Tricop, Ferbam ou Manzanate, ou encore le Safer’s defender, ou le bio-fongicide Green Earth, plus accessibles.

Insectes

Pour ce qui est des insectes, attention aux araignées rouges et à la tordeuse de l’épinette. Cette espèce est également sensible à la pollution. Vaporiser régulièrement le feuillage pour le nettoyer.

Rédaction :L.-P. Coiteux et David Easterbrook. Révision 11-2014

Télécharger la version PDF Fiche-technique-epinette-noire.pdf