Fiche technique – Orme d’Amérique

Orme d'Amérique

Famille : Ulmaceae
Nom botanique : Ulmus americana
Nom français : Orme d’Amérique, orme blanc
Nom anglais : White elm, American elm

Description

Dans la nature, l’orme d’Amérique peut atteindre 40 m de hauteur et un diamètre de 175 cm. Cet arbre peut vivre jusqu’à 200 ans.

L’écorce d’un jeune orme d’Amérique est lisse et grise. Elle devient brun grisâtre avec des crêtes plates et obliques qui s’entrecroisent. Lorsque l’arbre est adulte, l’écorce présente de larges crêtes gris cendré et écailleuses.

La cime de l’arbre est en forme de parasol avec de gros contreforts. Les branches sont érigées avec des rameaux en éventail vers l’extérieur. Les rameaux sont bruns grisâtres, pubescents, sinueux avec des lenticelles apparentes.

Les feuilles de l’orme d’Amérique sont alternées, simples et doublement dentelées. Le dessus de la feuille est rugueux et vert foncé et le dessous, pubescent et plus pâle. Le feuillage tourne au jaune à l’automne. Très tôt au printemps, l’orme d’Amérique produit des fleurs jaune pâle en ombelles. L’orme d’Amérique produit des samares ovales de 8 à 10 cm qui tombent avant la maturité des feuilles. Le bois de cet arbre est lourd, dur et résistant, mais souple.

Distribution géographique

On trouve l’orme d’Amérique dans tout le sud du Québec jusqu’au nord et la péninsule gaspésienne ainsi que dans l’est de l’Amérique du Nord.

Habitat

Zone de rusticité : 2

Variétés ou espèces similaires

Le genre Ulmus ne comprend pas plus de 25 espèces dont trois indigènes au Canada : orme d’Amérique, orme liège et orme rouge.

L’orme d’Amérique comme bonsaï

L’orme d’Amérique possède de grosses feuilles qui doivent être défoliées.

Emplacement estival

L’orme d’Amérique préfère le plein soleil, mais tolère modérément l’ombre.

Emplacement hivernal

Laisser l’orme d’Amérique à l’extérieur, sous protection hivernale (cône en polystyrène et neige), pour le soustraire aux grands froids et protéger les branches du poids de la neige. L’arbre peut également être placé en chambre froide ou en serre froide, entre 2ºC et 5ºC.

Arrosage

L’orme d’Amérique supporte les inondations, mais il est préférable de ne pas mouiller excessivement. Cet arbre tolère moins bien la sècheresse que les deux autres types d’ormes indigènes. L’arrosage peut être quotidien et abondant si le sol est bien drainé.

Fertilisation

Utiliser des boulettes organiques et de faibles doses de fertilisant riche en azote.

Taille et pinçage

Effectuer une taille de structure vers la fin de l’hiver. Éviter une taille trop importante, car celle-ci provoque le développement exagéré de bourgeons vigoureux.

Lors de la formation des premières feuilles au printemps, couper l’extrémité des tiges lorsqu’elles auront produit 2 à 3 feuilles. En été, tailler les nouvelles tiges du printemps.

Défoliation

Effectuer une à deux défoliations par été. Couper la feuille en laissant la base et le pétiole de chaque feuille. On peut aussi enlever les grosses feuilles de cette manière tout au long de l’été. Ne pas effectuer de défoliation en août, ni au cours de l’année du rempotage, car cela affaiblit l’arbre.

Ligature

Effectuer la ligature pendant la période de dormance ou après la défoliation. Il importe de surveiller le fil, car la croissance de l’arbre est rapide. Ne pas ligaturer les grosses branches, car elles cassent facilement. Les petites branches sont souples et se ligaturent bien.

Rempotage

Rempoter tôt au printemps avant le gonflement des bourgeons. L’orme d’Amérique est facile à rempoter s’il présente des racines superficielles. S’il s’agit d’un arbre de cueillette comportant des racines pivotantes, utiliser un pot profond.

Substrat

Le substrat doit être aéré et pouvoir bien se drainer. Cet arbre préfère les sols neutres ou légèrement alcalins.

Consulter le « Tableau de rempotage » et utiliser les proportions pour les feuillus.

pH idéal : 6 à 7,5

Maladies

L’orme d’Amérique est très vulnérable à la maladie hollandaise de l’orme. Il est également sensible à la tache noire de l’orme.

Insectes

L’orme d’Amérique est sensible aux insectes perceurs, défoliateurs et suceurs comme les chenilles, les tétranyques, les pucerons et les cochenilles. Utiliser l’insecticide Trounce et vaporiser sur le dessous et le dessus des feuilles 4 fois à tous les 4 jours.

Multiplication

La multiplication de l’orme d’Amérique est possible par semis, bouturage de tige ou de drageons de racine. Le marcottage fonctionne bien et il est facile à greffer.

Cueillette

La cueillette doit avoir lieu tôt au printemps avant que les bourgeons ne gonflent. L’orme d’Amérique peut être difficile à récolter en raison de ses grosses racines pivotantes. Les radicelles sont souvent loin du nébari et il faut parfois les déterrer profondément. La profondeur des racines dépend de la texture et de l’humidité du sol. L’orme d’Amérique possède habituellement des racines superficielles. Toutefois, dans un sol à texture moyenne, les racines pénètrent jusqu’à 3 m et dans un sol profond et rocailleux, elles sont pivotantes jusqu’à 6 m.

Rédaction : Linda Chicoine – révision 12-2014

Télécharger la version PDF Fiche-technique-orme-damerique.pdf

Share