Protection hivernale

Quand on n’a pas de serre froide l’hiver, il faut trouver un autre moyen pour protéger nos arbres, particulièrement les plus sensibles au froid.

Premièrement, il faut connaître la zone de rusticité de nos arbres et celle de la région où nous habitons. Ensuite il faut se rappeler qu’un arbre en pot doit être considéré 2 zones plus élevées.

Donc, un arbre zoné 3 sera considéré comme zoné 5 en bonsaï et n’aura, théoriquement, pas besoin de protection, à Montréal (zone 5b). Je dis théoriquement parce qu’il faut aussi tenir compte de notre situation géographique spécifique, des microclimats, du vent, de la neige, etc.

Pour les arbres nécessitant une protection minimale, enterrer le pot, les protéger du vent qui peut dessécher les branches et laisser la neige les recouvrir, est souvent suffisant.

Pour ceux qui demandent une meilleure protection, voici quelques solutions :

  • chambre froide, garage non chauffé;
  • cabanon (pour les moins fragiles);
  • on peut les mettre dans des bacs en plastique, enfouir les bacs complètement dans le sol, calfeutrer pour empêcher l’eau d’entrer dans les bacs et recouvrir de neige;
  • on peut se construire un abri, sans fond mais avec un couvert, en styromousse bleu (épaisseur de 50 cm). On dépose les bonsaïs directement sur le sol, on recouvre la boîte d’un plastique ou d’une couverture hivernale. On isole le tout avec de la neige.

Dans les deux derniers cas, la chaleur du sol – même en hiver le sol dégage de la chaleur – combiné à l’isolation avec la neige, devraient maintenir la température entre 0 oC et -5 oC, même pendant les gros froids de janvier et février. Il est important de s’en assurer à l’aide d’un thermomètre à distance et d’ouvrir la boîte si la température monte trop, surtout au printemps, car une période prolongée de chaleur (plusieurs jours) ferait sortir les arbres de dormance.

abri_bonsai

On doit choisir un emplacement le moins ensoleillé possible et prévoir une ouverture facile d’accès dans la boîte afin de pouvoir contrôler plus facilement, et la chaleur et l’humidité, surtout au printemps. Lors des journées chaudes du printemps, on ouvre complètement la boîte et on referme pour la nuit.

Bonne hivernation!

Share