Les substrats

Nous avons tous vu et lu des articles qui concernent les divers substrats utilisés en bonsaï.

Ces documents proviennent du Japon, de Chine, d’Europe, ou de diverses régions des États-Unis, et les produits proposés sont en fonction du climat de ces régions, des coûts et de leur disponibilité, et ne sont pas toujours adaptés pour le Québec.

Nous tenterons par cet article de vous présenter les qualités des matériaux disponibles à la SBPM, et non pas de démystifier tous les types de matériaux qui ne sont pas disponibles facilement, qui ont un coût disproportionné ou dont la qualité n’est pas un atout  pour le Québec.

Quelles sont les qualités d’un bon substrat

  • Être drainant : permettre à l’excès d’eau d’être drainé hors du pot rapidement ; l’inverse cause la pourriture des racines ;
  • Être aéré : les poches d’air permettront aux radicelles de se développer facilement ;
  • Bien que drainant, il doit être constitué de matériaux qui retiennent l’eau et les nutriments et avoir une C.E.C. élevée (La capacité d’échange cationique – C.E.C. – est une mesure qui indique la capacité à absorber et relâcher les fertilisants et minéraux);
  • Être stable, ne pas se déliter.

Composition

  • Le mélange idéal doit être constitué de matière minérale inerte, de matière absorbante et de matière organique.

Qualité vs prix

Un bon substrat, en plus de ses qualités, doit s’accompagner d’une échelle de prix raisonnable pour tout collectionneur.

Le pH du substrat

Dans la composition d’un substrat idéal nous souhaitons atteindre un pH légèrement acide, soit environ 6,5 à 6,8. Cependant il faut bien comprendre que le pH d’un bonsaï sera plus souvent déterminé par le pH de l’eau que vous utilisez à tous les jours.

(Exemple : le pH de l’eau à Longueuil et Boucherville varie de 7,4 à 7,6)

 

Les produits identifiés 

CHABASAI

  • Stérilisé à 200o D’origine volcanique, le Chabasai a l’avantage de ne pas gonfler, ni se déliter malgré l’arrosage et les variations de température de nos hivers ;
  • C.E.C. de 220 meg/100 gr. Le Chabasai est un des produits ayant la C.E.C. la plus élevée, ce qui en fait un produit de première qualité ;
  • Le Chabasai offre une rétention d’eau de plus de 40-42 % de son poids. Sa microporosité permet de stocker l’eau et les nutriments à l’intérieur des cellules tout en laissant l’air circuler librement entre les grains. Donc le produit offre un rapport drainage/rétention unique ;
  • L’effet tampon du Chabasai maintient son pH neutre (7,0 à 7,2) ;
  • Granulométrie variant de 2 à 5 mm ;
  • Le Chabasai est un produit naturel, solide et permanent qui possède des qualités supérieures à d’autres produits de référence.

HAYDITE

  • Argile expansée « Expanded Shale », une roche sédimentaire qui a été chauffée au four à 2000oF ;
  • Stérile, naturel et non toxique ;
  • Ne gonfle pas et ne se délite pas, augmente la porosité et l’aération, ce qui permet l’oxygénation des racines ;
  • Sa granulométrie se situe entre 2 et 5 mm, ce qui permet un excellent drainage ;
  • Rétention d’eau entre 22 et 23 % de son poids ;
  • C.E.C. de 18 meg/100 gr ;
  • Son pH est neutre (6,8 à 7,0) ;
  • Ses arêtes pointues et coupantes aident à la division racinaire.

ÉCORCE DE PIN COMPOSTÉE

  • L’écorce que nous offrons, a un pH de 4,0 ;
  • Cette matière organique a une C.E.C de plus de 100 meg/100 gr ;
  • Elle offre une rétention d’eau de plus de 60 % de son poids ;
  • L’écorce de pin compostée favorise une mycorhize rapide.

 Tamisage

  • Important : tous ces produits doivent être tamisés afin d’éliminer les poussières et permettre d’obtenir les granulométries désirées ;
  • Pour l’écorce – malgré nos recherches et l’analyse de 8 produits – il est difficile de trouver un produit dont la perte est moins importante suite au tamisage. Le nouveau produit d’excellente qualité permet d’obtenir une meilleure granulométrie, mais laisse une perte d’environ 30 % en poussière.

 

Les matériaux retenus  par la SBPM

  • Le Chabasai pour sa C.E.C. élevée, sa forte rétention, sa stabilité et sa bonne oxygénation ;
  • Le Haydite pour ses arêtes pointues, sa stabilité, sa bonne oxygénation, ses C.E.C. et rétention complémentaires;
  • L’écorce de pin compostée pour sa rétention, son pH bas, sa C.E.C. élevée et son aide à la mycorhize ;

 

Le mélange

  • Le mélange obtient le pH recherché – légèrement acide ;
  • Le ratio qualité/prix recherché est atteint.

Substrats retenus par la SBPM

Commentaires 

Nous avons également analysé plusieurs autres produits (Akadama, Perlite, Pumice, Turface…) dont nous avons évalué les qualités, le prix et la disponibilité, avant de prendre position.

Vous comprenez que pour une question d’espace et de budget, la SBPM ne peut offrir tous les produits disponibles sur le marché et a pris la décision d’offrir les produits offrant le meilleur ratio qualité/prix.

Nous vous référons au tableau de rempotage recommandé que vous trouverez sur le site de la SBPM.

Additions aux mélanges suggérés

À tous les mélanges proposés, depuis quelques années nous suggérons d’ajouter à votre substrat 5 à 10 % de charbon de bois (Biochar) qui est efficace contre la pourriture des racines, en plus d’offrir une  C E.C. élevée (80 meg/100 gr).  Le charbon actif purifie le substrat.

Dans le passé nous vous avons parlé de Micromax et de Rich Earth pour lesquels on retrouve un document explicatif parmi les articles disponibles sur notre site. 

 

Biochar Micromax Rich Earth

 

Recettes de substrats selon les espèces

Consulter notre tableau de rempotage pour avoir les recettes de substrats selon les espèces.

Tableau de rempotage

 

Disponible à notre boutique

Consulter la page de notre boutique pour vous procurer ses substrats et produits.

Boutique de la SBPM
Share